Réhabilitons le (bon) sel !

Publié par Estelle Le 4 avril 2012 Commenter

Le saviez-vous ? Le sel est bon pour vous !

Contrairement à ce qui est généralement véhiculé, le sel n’est pas néfaste à la santé.

Il est même indispensable au bon fonctionnement de notre organisme !

 


Le sel est composé de chlorure de sodium.

Or le sodium est un nutriment essentiel que notre corps ne peut fabriquer et qui intervient dans de nombreuses réactions métaboliques.

De même, le chlorure est vital à une santé optimale : il préserve notre équilibre acido-basique, favorise l’absorption du potassium, est un élément constitutif des sucs gastriques indispensables à la digestion et améliore la capacité du sang à évacuer le dioxyde de carbone vers les poumons.
Mais la valeur nutritive du sel dépend d’un facteur essentiel : le type de sel que nous consommons.

 

Oubliez le sel de table blanc !

La raison pour laquelle le sel a fait l’objet d’une mauvaise presse réside dans le fait que 99 % des études sur le sel ont été réalisées avec du sel de table commercial, le seul sel d’ailleurs que la plupart des gens connaissent.

Or il faut savoir que le raffinage du sel le prive de ses précieux minéraux : au final, il ne contient plus que du chlorure de magnésium à plus de 97% (parfois jusqu’à 99,9%) et perd de fait tout intérêt nutritionnel (et gustatif dans une moindre mesure).

Il est donc logique de s’interroger sur l’utilité du raffinage. D’une part, ce qui est blanc serait a priori plus attractif pour le consommateur (au même titre que le pain blanc, le riz blanc, les pâtes blanches…). D’autre part, raffiner le sel permet de faciliter son stockage et sa conservation (le sel raffiné est séché donc privé d’une certaine quantité d’eau : il prend donc moins de place et se conserve mieux).

Si ces étapes d’évaporation et de séchage ne sont pas nocives en soi, le raffinage du sel fait également appel à l’utilisation de produits chimiques (souvent à base de sels d’aluminium qui créent la polémique ces dernières années) afin de précipiter ses impuretés constituées de sels de magnésium et de calcium. On va également lui ajouter des agents anti-agglomérants, des conservateurs et de l’iodure de potassium afin d’absorber l’humidité et d’éviter le colmatage des cristaux de sel.

Par ailleurs, d’un point de vue environnemental, l’exploitation des mines de sels n’est pas des plus écologiques : pollution des eaux superficielles, défiguration des paysages, affaissement des sols, carrières laissées à l’abandon après l’épuisement des ressources ou utilisées pour l’enfouissement de déchets…

Il faut savoir que le raffinage du sel rend le chlorure de sodium difficilement exploitable pour notre organisme en plus d’avoir des effets délétères sur notre santé.

 

 

Il faut donc impérativement éviter de consommer ce type de sel de manière directe (consommation de sel de table blanc) ou indirecte (sel caché dans tous les produits industriels).

 

Privilégiez le sel de mer non raffiné !

Le sel de mer est obtenu dans les marais salants par évaporation de l’eau de mer.

Pour bénéficier de tous ses atouts nutritionnels, il est nécessaire de le choisir non raffiné et non transformé (vérifiez bien sur l’étiquette).

Ce sel est généralement gris, humide et en plus gros grains que le sel blanc raffiné.

On le trouve en magasin bio ou diététique mais également en grande surface désormais.

Riche en chlorure de sodium aisément assimable par notre organisme, il est également pourvu d’une grande variété de minéraux et d’oligo-éléments essentiels (calcium, magnésium, potassium, manganèse, fer, zinc, cuivre, fluor…) ce qui en fait d’un aliment de choix.

 

 

En effet, de par sa richesse nutritionnelle, le sel de mer possède de nombreux avantages :

• il aide à équilibrer la glycémie ;

• il est nécessaire à l’absorption des nutriments dans l’intestin ;

• il est un antihistaminique naturel puissant ;

• il peut aider à prévenir les crampes musculaires ;

• il permet de renforcer notre capital osseux ;

• il régule et normalise la pression artérielle (contrairement au sel raffiné) ;

• il augmente le niveau d’énergie ;

• il aide à réguler le métabolisme ;

• il aide à maintenir un bon équilibre électrolytique ;

• il soutient le système immunitaire.

 

 

Si vous aviez supprimé le sel de votre alimentation, sachez que c’est un aliment indispensable sans lequel nous ne pourrions survivre… Encore faut-il savoir que seul le sel de mer non raffiné possède de véritables bienfaits pour notre santé !

C’est un geste tellement simple ! Troquez le sel blanc contre le sel gris (certes un peu plus cher à l’achat mais ramené sur la durée – une salière dure plusieurs semaines – et comparativement aux atouts de l’un sur l’autre, ça ne vaut pas la peine d’en faire l’économie, bien au contraire) et… faites passer le mot autour de vous !

 

Donnez votre avis