De plus en plus aujourd’hui, certaines personnes développent des intolérances au gluten (présent dans tout ce qui contient du blé et d’autres céréales plus anciennes comme l’épeautre, le kamut… ancêtres du blé) ainsi que des intolérances au lactose (contenu dans tous les produits laitiers, à plus ou moins forte concentration s’il s’agit de lait, de yaourt ou de fromage). Ces difficultés de digestion entraînent des inconforts de type maux de tête, nausées, ballonnements, flatulences voire même diarrhées.

Les causes de ces intolérances et les solutions possibles pour y remédier en adaptant son alimentation feront très prochainement l’objet d’un article à part entière, le but de cet article étant avant tout de vous proposer une recette réalisable par tous, intolérants ou non 😉

Pour la pâte, je me suis inspirée de celle proposée par Liloue sur son très beau blog D’Ame Bio, blog culinaire original, sérieux et attractif.

Et pour la garniture, celle d’une tarte classique mais revisitée à ma manière.

Les ingrédients peuvent se trouver en supermarché si le rayon « bio » est bien fourni mais vous les trouverez plus facilement en magasins bio.

 

Ingrédients: 

 

Pâte

– 240 g de farine de riz

– 60 g de purée de sésame ou d’amandes

– 60 g d’huile de tournesol ou d’olive

– 100 g d’eau

 

Garniture:

– 2 à 3 blancs de poireaux en fonction de leur taille

– 1 gros pavé de saumon ou 2 petits (sauvages si possible!)

– 3 oeufs (bio de très grande préférence!) 

– 40 cl de crème d’amandes ou de riz ou d’avoine

– Fromage de brebis à pâte dûre (type pecorino italien si vous connaissez)

– Graines de sésame

– Sel gris, poivre

 

Faites préchauffer le four à 180°C (th. 6).

Dans un premier temps, réalisez la pâte: dans un saladier, mélangez la farine de riz, la purée de sésame et l’huile. Malaxez le tout et ajoutez l’eau petit à petit jusqu’à obtenir une boule que vous pouvez facilement façonner sans qu’elle ne colle (il se peut que vous utilisiez moins d’eau que les 100g donnés à titre indicatif).

Cette pâte étant de type sablée, il se peut qu’elle soit difficile à étaler au rouleau car assez friable. Si vous n’y arrivez pas, comme elle est malgré tout très malléable, je vous conseille de l’étaler à la main directement dans un plat à tarte recouvert de papier sulfurisé.

Place à la garniture: détaillez les poireaux en rondelles après les avoir soigneusement nettoyés pour ôter toute la terre qu’ils pourraient contenir. Faites chauffer une cuillère à soupe d’huile d’olive (personnellement j’utilise de l’huile de coco vierge bio car j’aime particulièrement le mariage gustatif du poireau et de la coco) et faites suer les poireaux jusqu’à les attendrir mais sans les colorer (comptez 10-15 min). Salez et poivrez.

Détaillez le saumon en cubes et ajoutez-les aux poireaux hors du feu (le saumon cuira directement dans le four).

Etalez le tout sur le fond de tarte.

Préparez la crème: battez 3 oeufs entiers avec 40 cl de crème d’avoine, salez, poivrez. Versez le tout sur le mélange poireaux/saumon.

Râpez 60 g de fromage de brebis, ajoutez une cuillère à soupe de graines de sésame et saupoudrez la tarte de ce mélange avant d’enfourner pour 45 min environ (en fonction des fours, il est possible que le temps de cuisson varie: testez la crème à l’aide d’un couteau pour voir si elle est bien « prise »). Si le dessus n’est pas assez doré, vous pouvez passer la tarte quelques minutes sous le gril du four mais attention de bien surveiller pour éviter tout coloration excessive!

 

 

Vous pouvez accompagner cette tarte avec une petite salade mélangée assaisonnée de jus de citron et d’huile de colza et vous avez une repas complet et très équilibré 😉

Bon appétit, en espérant que vous vous régalerez autant que nous :)

2 Réponses.

  1. Miam miam !! A la maison on adore la tarte au saumon et aux poireaux :) Merci et longue vie à ton blog !

Donnez votre avis