Cure détox post-fêtes

Publié par Estelle Le 17 janvier 2012 7 Commentaires

Après les agapes usuelles de fin d’année, il est temps d’aider notre corps à éliminer l’accumulation de toxines due aux différents excès que nous avons tous faits récemment !

Alors vite une petite cure détox pour démarrer cette nouvelle année l’esprit léger et en pleine forme!

Qu’est-ce qu’une cure détox ?

Une cure détox aide à stimuler l’élimination des toxines ingérées via notre alimentation (excès de protéines, de sucres ; conservateurs et additifs chimiques etc …) et l’environnement dans lequel nous évoluons (pollution extérieure et…intérieure). Cette élimination va se faire via le foie, les reins, les intestins et la peau principalement.

Comment se déroule une cure détox ?

Nous n’évoquerons pas ici la possibilité du jeûne (humide ou sec) qui devrait toujours se pratiquer dans des conditions encadrées.

En revanche, les bienfaits d’une monodiète d’un à plusieurs jours sont nombreux. En effet, elle purifie l’organisme en douceur et sans risque, augmente notre force vitale et permet de rester en pleine forme.

Définition de la monodiète

 

Une monodiète consiste à ne consommer qu’un seul aliment sur un repas, une journée complète voire plusieurs jours d’affilée en restant dans la limite de 3 jours.

Cet aliment peut être consommé « à volonté » mais il faut néanmoins éviter tout excès démesuré.

Une monodiète permet de purifier le sang, donc de mieux alimenter nos cellules et d’optimiser le recyclage de leurs déchets afin de « décrasser » notre organisme suite à la surconsommation d’aliments et boissons trop riches. Normalement, nos déchets sont éliminés par nos organes « éliminateurs » à savoir le foie, les reins, les intestins et la peau. Mais en fonction de la qualité/quantité de ce que nous ingérons, du stress, de la sédentarité, de la fatigue, ce processus naturel d’élimination peut être perturbé. C’est là qu’une monodiète peut prendre le relai et aider au drainage de notre organisme.

Quelques exemples d’aliments recommandés pour une monodiète :

–       La pomme (ça vous étonne ?!) : crue (entière ou râpée), cuite (entière, compote), en jus mais toujours sans sucre ajouté et de préférence biologique. La pomme choisie doit être une pomme douce (non acide) peut être remplacée par un fruit de saison (le raisin ou le cassis par exemple).

–       Riz semi-complet (moins irritant que le complet pour les intestins) : particulièrement indiquée en hiver et/ou pour les frileux. Il est également possible de consommer des galettes de riz (semi)complet sans additif. Quoi qu’il en soit, le riz devra être consommé sans matière grasse mais avec l’ajoût éventuel de sel, d’épices, d’aromates. On peut remplacer le riz par du millet, du quinoa ou encore du sarrasin.

–       La carotte : crue, cuite, en soupe ou sous forme de jus

–       Bouillon/soupe de légumes sans matière grasse ni pommes de terre

–       Pommes de terres cuites à la vapeur ou à l’eau…

Concrètement, comment se passe une cure détox ?

Vous devriez commencer tous les matins, si vous le supportez, par prendre un jus de citron bio fraîchement pressé dans un verre d’eau tiède. Ceci va aider à préparer votre organisme au drainage.

Ensuite, commencez par une journée voire 2 et au maximum 3 de monodiète avec l’aliment de votre choix qui devra être consommé seul, cuit, cru ou en jus mais sans aucune adjonction ni de sucre/miel ni de matière grasse (beurre ou huile).

Vous pourriez pendant cette étape ressentir de légers maux de tête signes de l’enclenchement du processus de détoxification de votre organisme.

A l’issue de votre monodiète, le lendemain, réintégrez sur une journée :

–       les légumes et autres fruits si vous ne consommiez qu’un type de fruit

–       les fruits et autres légumes si vous ne consommiez qu’un type de légume

–       les légumes d’abord si vous consommiez une céréale (riz, millet, quinoa…) et le lendemain les fruits

Puis le surlendemain : le poisson (maigre d’abord), la viande blanche, éventuellement un œuf, un peu de bonne matière grasse (huile végétale, bio de préférence) sur vos légumes

Et enfin, le dernier jour : les féculents et les laitages (si vous en consommez).

Pendant tout le temps de votre cure, ne consommez ni café, ni soda, ni alcool. En revanche, buvez à loisir des tisanes dépuratives (queues de cerise, orthosiphon, bouleau, reines des prés pour les reins ; artichaut, romarin, radis noir, pissenlit pour le foie), du thé vert ou du thé wulong (oolong) et de l’eau minérale riche en bicarbonates de préférence.

Vous pouvez également prendre des solutions buvables de plantes dépuratives qui se trouvent aisément en pharmacie/parapharmacie et qui aideront au drainage de vos organes d’élimination. Ces solutions peuvent être consommées sur une semaine, 10 jours voire 21 jours au mieux pour drainer plus en profondeur.

Et après…?

Evidemmment, le but n’est pas de vous jeter sur le cocktail chips/saucisson à l’issue de votre cure!

Idéalement, essayez de tenir le rythme de croisière du dernier jour de votre cure encore une voire 2 semaines (en consommant des poissons gras aussi si vous le souhaitez mais de préférence de petites tailles tels que le maquereau ou la sardine) avant de réintégrer la viande rouge, les charcuteries, le café, le chocolat, le sucre raffiné (blanc)…

Vous devriez vous sentir régénéré et en pleine forme à l’issue de votre cure. En revanche, ne soyez pas étonné de voir apparaître de boutons et autres désagréments cutanés, c’est normal, c’est que l’élimination est efficace !

Cette cure est recommandée à chaque changement de saison (au minimum printemps/automne) ainsi qu’après des excès comme dernièrement.

Vous pouvez également conserver un repas voire une journée complète de monodiète par semaine afin de mettre régulièrement votre système digestif au repos et de faciliter les fonctions naturelles d’élimination de votre corps.

7 Réponses.

  1. catherine dit :

    La monodiète de 3 jours consécutifs suivi d’une reprise « en douceur » d’une alimentation « contrôlée » sur quelques jours, m’a permis de dégonfler(une taille de pantalon en moins),de retrouver tonus et vitalité et de chasser les idées noires en cette période un peu morose… Depuis, pas une semaine sans une journée consacrée à la monodiète et comme j’ai choisi les pommes, je l’appelle « ma journée pommes ». Bio de préférence, la pomme est facile à transporter, à croquer n’importe où ou même à « compoter » pour les envies de « chaud ». Je recommande vivement…

    • Estelle dit :

      Merci Catherine de ce témoignage et effectivement, mettre son système digestif au repos est bénéfique pour tout l’organisme, y compris la tête 😉
      Concernant le bio, évidemment c’est toujours mieux surtout concernant les pommes qui sont traitées pas moins d’une cinquantaine de fois en agriculture dite « conventionnelle », il faut le savoir! Si on peut éviter d’amener toutes ces substances chimiques à notre corps en période de détox, la cure sera d’autant plus efficace. Mais si on n’a pas le choix et/ou le budget, il faut veiller à éplucher systématiquement les pommes, ou autres fruits, c’est essentiel!
      Enfin, c’est excellent de maintenir une journée de monodiète par semaine, ton énergie peut être consacrée à d’autres fonctions que la digestion et notamment ton système immunitaire en ces périodes de grippe et de gastro-entérites…!

  2. Sandrine dit :

    Pour cette monodiète, j’aurais une petite astuce à vous transmettre, enfin après approbation de notre Estelle 😉
    Alors voilà, au lieu de pressé un citron tout les matins, je vous propose de les presser tous, en une seul fois et de mettre le jus dans un bac à glaçon et hop au congélateur. Comme ça tout les matins, il suffit de prendre un glaçon de citron et de le faire fondre avec de l’eau chaude. Personnellement, je verse de l’eau de ma bouilloire dessus, puisque je fais du thé.
    Estelle, j’attends ton verdict.

    • Estelle dit :

      C’est une excellente idée en effet Sandrine qui permet de gagner du temps, surtout le matin! Merci pour l’astuce 😉
      Alors je dirai oui mais attention à congeler le plus rapidement possible après pressage et surtout veiller à ce que l’eau de la bouilloire ne soit malgré tout pas trop chaude pour ne pas dénaturer les vitamines (notamment la vitamine C) contenue naturellement dans le citron!

  3. JY dit :

    je pratique assez souvent des mono-diètes
    comme ces 3 jours là je ne mange rien d’autre, je peux payer 1kg (voire 1 1/2kg)de raisin à 4€….. Encore mieux mes pommes bio sont à 1,9O !!!!

  4. Line dit :

    Bonjour, vu qu’on a pas le droit au café, j’aimerais savoir si l’on peut boire un mug de Ricoré a l’eau avec de l’édulcorant ?
    Merci

    • Estelle dit :

      Bonjour,

      Le Ricoré étant une mélange de café soluble et de chicorée, je ne vous le recommande pas en période de détox et encore moins avec un édulcorant de synthèse qui encrasse votre corps et n’est en rien compatible avec la détox…
      En revanche, pourquoi pas une tasse de chicorée soluble seule qui, elle, va aider votre foie dans son travail de détoxification. Mais pas d’édulcorant ni de sucre pendant cette période 😉

Donnez votre avis