Connaissez-vous l’iridologie ?

Publié par Estelle Le 3 février 2012 5 Commentaires

Selon l’adage, « les yeux sont le miroir de l’âme ».

Pour autant, est-ce que l’iridologie permet de voir notre état de santé dans nos yeux comme dans une boule de cristal… ?

Non, il ne s’agit pas d’une quelconque pratique ésotérique mais d’une science à part entière, qui trouve ses détracteurs comme ses défenseurs.

En effet, souvent décriée, cette technique a néanmoins prouvé son efficacité pour dégager des tendances pathologiques individuelles.

 

 

 

 

Qu’est-ce que l’iridologie ?

 

Utilisée en médecine non conventionnelle, cette technique permet d’analyser l’iris (la partie colorée de vos yeux) et d’établir ainsi un bilan de santé.

En effet, on retrouverait dans l’iris la projection de notre corps et chaque organe y serait représenté selon des topographies bien précises.

En fonction des signes trouvés dans votre iris, le praticien n’a pas la prétention d’établir un diagnostic de façon précise mais de mettre en évidence des tendances ou prédispositions à développer tel ou tel type de pathologie.

Le spécialiste peut être uniquement iridologue, auquel cas il vous orientera vers un autre intervenant afin de préciser son bilan de santé et d’établir un protocole en conséquence. Il peut également porter la double casquette « naturopathe-iridologue » et vous adresser en fin de consultation des conseils d’hygiène vitale établis, entre autres, avec l’aide de son bilan irien.

 

 

Comment se déroule l’examen ?

 

 

C’est simple, sans risque et sans douleur.

L’iridologue utilise un appareillage optique (binoculaire généralement) muni d’un éclairage particulier permettant de mettre en relief les signes iriens. Il peut également prendre des photographies qui seront analysées ultérieurement, voire même traitées informatiquement.

Parfois, le blanc de l’œil est également examiné, sachant que certains signes s’y retrouvant peuvent compléter le bilan de santé.

En fonction des éléments mis en évidence lors de l’examen (tâches, dépôts, texture, relief en bosses ou en creux…), le praticien va alors pouvoir établir un « tableau » de vos prédispositions.

 

 

Quelle est son utilité ?

 

Il faut savoir qu’il existe en fonction de la couleur de base de votre iris des grandes tendances générales :

 

 

– les yeux bleus ou gris (dits « lymphatiques ») montreraient un système immunitaire fragile avec des prédispositions aux allergies, à l’asthme, à l’eczéma, aux migraines, aux infections des voies respiratoires supérieures, à l’arthrite…

– les yeux marrons foncés-noirs (dits « hématogènes ») seraient quant à eux plus sensibles aux troubles circulatoires, hépatiques et bilieux, au diabète, aux spasmes nerveux digestifs…

– les yeux marrons-verts (dits « mixtes » ou « biliaires ») seraient sujets à des problèmes d’allergies, de glycémie (diabète), de métabolisation du calcium, de foie et des troubles au niveau urinaire et digestif…

 

Parallèlement à ce terrain « de base », l’analyse détaillée de l’iris permettra notamment de révéler :

–       les facteurs héréditaires qui influencent notre état de santé (nos signes iriens sont en majorité hérités de nos parents et grands-parents) ;

–       de nos prédispositions individuelles à certaines pathologies ;

–       de nos forces et de nos faiblesses physiologiques/organiques ;

–       de notre état d’intoxication (alimentaire, médicamenteuses, aux métaux lourds…) ;

–       de notre état psycho-émotionnel général (stress, dépression, asthénie, hyperactivité…)

Elle permet de confirmer des tendances déjà connues ou suspectées ou bien de déceler un terrain/une faiblesse qui, grâce à des mesures de prévention, pourra être contrôlé(e) en suivant un protocole d’hygiène vitale personnalisé.

 

Si l’on ne saurait encore reconnaître à l’iridologie de facultés diagnostiques précises (bien qu’elle soit de plus en plus utilisée par le corps médical dans de nombreux pays étrangers grâce au progrès de l’iridologie moderne en matière de précision des topographies iriennes), il s’agit néanmoins d’un outil intéressant pour avoir un aperçu de notre état de santé générale, en prévention ou en suivi de prédispositions/pathologies déjà connues et ce de manière non invasive ni trop coûteuse.

 

5 Réponses.

  1. Sandrine dit :

    Suite à la lecture de cet article par curiosité, dans mon cas, la tendance générale se révèle tout a fait exact. Je ne connaissais pas et c’est bluffant.

    • Estelle dit :

      Merci de ton commentaire Sandrine.
      Il est vrai que l’iridologie gagne à être connue, ce n’est pas du charlatanisme comme certains le prétendent malheureusement mais une aide parfois précieuse pour cibler au mieux le terrain d’un patient et donc les solutions qui lui sont adaptées.

  2. KamParis dit :

    Pour ma part cela m’a toujours intriguée, depuis mon plus jeune âge, j’avais remarqué que mes yeux changeaient de façon cyclique. Pour ma part, petite j’avais les yeux vert/gris, puis en grandissant vert marron (fadasse…) puis verts pomme avec beaucoup de marron/jaune dedans et 2 taches noires (époque de ma vie où j’ai été très malade…) enfin depuis quelques temps, le marron autour de la pupille se redirige vers l’extérieur ce qui me donne un oeil vert/ jaune… (proche du deuxième oeil que j’ai noté, mais en plus clair).
    Tout ça pour dire qu’effectivement l’iridologie, à défaut d’être une science exacte, devrait être connue du plus grand nombre.

    • Estelle dit :

      Merci de votre commentaire.
      Pour info, le marron qui part de la pupille est un signe de dysbiose intestinale, soit de déséquilibre de la flore intestinale. Il est donc intéressant dans ce cas de prendre soin de ses intestins à l’aide de draineurs intestinaux (lin, psyllium, diverses plantes…) et de réensemencer correctement à l’aide de probiotiques.

  3. Nancy dit :

    Bonsoir , je viens de découvrir cette article qui est très intéressant . Je ne savais pas qu’avec nos yeux ont peu découvrir des maladies . Pour ma part j’ai les yeux marrons clair et depuis quelque jours je vois un changement de couleur , mes yeux restent marron mais j’ai un contour noir/gris tres prononcé . A votre avis qu’est ce que cela veut -il dire? Est ce que ce contour noir/ gris partira avec le temps où cela restera à vie sachant que je ne l’avais pas avant. J’ai peur que sa soit quelque chose de grave.
    Merci de prendre le temps de me répondre.
    cordialement .
    N.

Donnez votre avis